Permis de construire : comment calculer la SHOB et la SHON ?

Lors d’une demande de permis de construire, la surface hors œuvre nette (SHON) de la construction prévue doit être mentionnée. Cette surface est égale à la surface hors œuvre brute (SHOB) après diverses déductions détaillées plus loin. Le calcul de la SHOB constitue donc la première étape nécessaire à la détermination de la SHON.

Réseau La Mosaïque

Réseau La Mosaïque

   

La SHOB La SHOB d’une construction est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau de construction calculées à partir du nu extérieur des murs de façades et au niveau supérieur du plancher, – y compris les combles et sous-sols, aménageables ou non, les balcons, les loggias et toitures-terrasses – non compris les éléments ne constituant pas de surface de plancher, comme les terrasses non couvertes de plain-pied avec le rez-de-chaussée, les saillies à caractère décoratif, les vides (trémies d’ascenseur ou d’escalier, rampes d’accès).

La SHON De cette SHOB ainsi calculée, il convient alors de faire les déductions suivantes pour connaître la SHON : – surfaces des combles et des sous-sols non aménageables pour l’habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial (notamment hauteur sous plafond ou sous toiture inférieure à 1,80 m) – surfaces des toitures-terrasses, des balcons et des parties non closes situées au rez-de-chaussée – surfaces des bâtiments ou parties des bâtiments aménagés en vue du stationnement des véhicules (garage) – surfaces des bâtiments affectés au logement des récoltes, des animaux ou du matériel agricole – surface égale à 5% de la SHON affectée à l’habitation (déduction forfaitaire relative à l’isolation des locaux) – déduction spécifique aux opérations de réfection des immeubles d’habitation dans la limite de 5 m² par logement pour des travaux tendant à l’amélioration de l’hygiène